0,00 EUR

Votre panier est vide.

Naissance d’un renouveau, par Christine Boutin

Emmanuel Macron a gagné mais ce n’est pas une réussite ; entre les seconds tours de 2017 et de 2022, il a perdu 1,96 million de voix et Marine Le Pen en a gagné 2,66 millions, laissant à penser que les électeurs d’Éric Zemmour ont quasiment tous reporté leur suffrage sur le RN ; il y eut 1,55 million abstentionnistes de plus qu’en 2017. En 20 ans, trois présidentielles ont abouti à un match avec le FN/RN. En 2002, Jacques Chirac l’emporta avec 62 % des inscrits, Emmanuel Macron avec 43 %, en 2017 et seulement 38,5 % en 2022. Si l’on regarde du coté de la Droite, la situation est affligeante.

Le RN se réjouit d’une progression forte en oubliant qu’il a bénéficié du « tout sauf Macron » et ce d’autant plus qu’Éric Zemmour a demandé à ses soutiens de voter Le Pen – apport qui ne fut pas mince pour le RN. Marine Le Pen ne veut ni partager ni négocier. La trahison est stupéfiante et marque la volonté du camp Le Pen de ne pas vouloir prendre la tête de l’opposition. Le fameux cordon sanitaire de Mitterrand a encore fonctionné. Voilà 50 ans que cela dure. L’entêtement est inadmissible, d’autant qu’il renforce la thèse de ceux qui voient en ce parti « l’idiot utile » qui permet à l’Establishment de rester aux manettes. En vérité, l’avenir de la France importe peu à Marine Le Pen. Sa stratégie confirme un ego démesuré ainsi qu’un terrible manque d’intelligence politique.

La situation est claire désormais : la Droite française dans son ensemble est en décomposition et c’est à ce point, justement, que l’Espérance renaît. Le temps de la reconstruction arrive. Il revient aux personnalités de Droite de reconstruire une pensée qui puisse guider la France de demain. Une pensée qui remette la dignité de l’homme au milieu du village. Est-il trop tard ? Je ne le crois pas. La France a connu d’autres dangers au cours de son Histoire et « les seuls combats perdus d’avance sont ceux qu’on refuse de livrer » dit-on. J’appelle de mes voeux la mise en place d’un vrai courant conservateur et social qui s’inscrive dans le Réel pour contrer le transhumanisme, le wokisme, et ce goût de la toute-puissance qui mènent à la barbarie. Il y a partout, en tous domaines, des hommes et les femmes de talent capables de le constituer.

Christine Boutin

Voir aussi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici